Pour Florence et Hussein

Vive leur libération !

Mad monkey, le singe fou

Mad monkey, le singe fou Un écrivain américain, demeurant à Paris, est quitté par sa femme. Il doit réapprendre à vivre en célibataire et s’occuper de son jeune fils. Un jeune réalisateur, qui entretient d’étranges relations avec sa sœur, l’engage pour écrire un scénario de film. Pour que le film se fabrique, il faut que l’on s’affronte ou même que l’on se détruise pour lui. A la base, il y a un roman de Christopher Frank, «Le singe fou ». Il est donc tout à fait normal que l’on retrouve dans le film de Fernando Trueba l’univers étrange, angoissant, étouffant et sulfureux de « L’important c’est aimer » ou encore de « Josepha ». Et surtout cette peinture lucide et désespérée sur l’écrivain et ses problèmes d’inspiration. Le réalisateur espagnol Fernando Trueba « Manolo «signe un film très personnel : une descente aux enfers de la création artistique et des conflits du couple moderne. Il bénéficie pour cela d’une distribution vraiment internationale : l’Américain Jeff Goldblum, les Français Anémone et Daniel Ceccaldi ou encore l’Anglaise Miranda Richardson.
Jeff Goldblum donne une inquiétante intensité à ce personnage de scénariste dont la santé mentale bascule lentement au point de devenir un « mad monkey », un singe fou !

Comments

Leave your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *