Pour Florence et Hussein

Vive leur libération !

Flesh Gordon

Flesh Gordon  Un mystérieux rayon du Sexe, émis par la planète Porno, a plongé la Terre dans le chaos. Pour sauver le genre humain des menées de Wang, l’empereur pervers, Flesh Gordon et sa compagne Dale Ardor vont braver les mille périls de l’espace interstellaire, à bord du vaisseau spatial du professeur Jerkoff (E. Jakull dans la version française). Il s’agit d’une parodie systématique des aventures interplanétaires de Flash Gordon, qui elles-mêmes étaient déjà assez tartignoles. Comme dit la jaquette, « ne confondez pas avec l’orignal ». Ça ne risque pas ! Tous les personnages de la fameuse BD ont d’ailleurs changé de nom. Parmi les créatures affrontées par Gordon, les Pinosaures et les Hermaphrodites sauvages, les robots violeurs équipés de vrilles perceuses et la reine Amora, un bandeau de pirate sur l’œil et sur le sein, sans oublier les Godemichés, gardes de Wang, l’Homme-cafard et le Prince PD, et enfin un sosie de King Kong baptisé l’Idole colossale de toutes les perversions. Notez qu’à l’époque, cette polissonnerie fut interdite aux moins de dix-huit ans. Ces temps étaient vraiment très durs !

Re-Animator 2

Réjouissez-vous bonnes gens, le Re-animator est de retour et… il a une fiancée ! Après l’hécatombe délirante du premier film, le docteur Herbert West et son assistant ont dû prendre le large. Ils se retrouvent au Pérou comme Chirurgiens volontaires dans une guerre locale. Bien sûr, West a emporté un flacon de son fameux sérum fluo. Grâce à une abondante matière première (amputés, mutilés, cadavres), il le perfectionne et, de retour au Miskatonic hospital, les folles expériences recommencent. Tel le baron Frankenstein, il décide de donner la vie à une « femme » fabriquée de toutes pièces.
Pour s’exercer, il bricole d’étranges créatures (Exemple : quatre doigts + un œil = une araignée). Son vieil ennemi, le savant décapité, surgit à nouveau et, se prenant au jeu, rivalise d’humour avec lui en se greffant des ailes de chauve-souris à la place des oreilles, pour transformer sa tête coupée en volatile monstrueux. Le dernier quart d’heure de « Re-animator 2 » est un véritable feu d’artifice d’horreur hilarante, les morts vivants les plus farfelus sortant des placards frigorifiques du Dr West pour faire la fête. Une apothéose gore!

Comments

Leave your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *